mardi 9 décembre 2008

JEROME ET CHARLENE AU GLE 2008 A CAPE TOWN EN AFRIQUE DU SUD

Du 22 au 27 Juin 2008, il s'est tenu, en Afrique du Sud, la 4e édition du Globe Learning Expedition à L'Université de CAPE TOWN. Une centaine de délégations étaient présentes à cette cérémonie dont la pertinence n'est plus à démontrer dans l'éveil de la conscience jeune en matière de protection de l'environnement et de développement durable.

Le Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a a eu l'honneur de compter parmi la Délégation camerounaise deux représentants: Jérôme MEDJO (GLOBE Teacher) et Charlène ADA ABESSOLO (Globe Student et Youth Keynote Speaker à cette Cérémonie. Elle a d'ailleurs remporté un trophée de cette talentueuse prestation qui était un témoignage de ses activités dans le Programme GLOBE de son Lycée. En bonne place également ses activités au sein de TEO CAMEROON)

Aucours de ce séjour, un bref échange téléphonique a eu lieu entre Yvette TAYLOR de TEO South Africa et Jérôme MEDJO.

Quelques photos de ce séjour sud africain de ces deux représentants de TEO CAMEROON suivent.

La délégation camerounaise pose avec la délégation argentine. En avant plan, à droite, JEROME et au milieu en maron dernière jeune homme souriant en vert, Charlène ADA

Une vue du JAMESON HALL, site principal des plénières.

A l'intérieur pendant une activité culturelle. Charlène en rose, cinquième en avant plan.

Une vue d'un parc visité pendant les sorties sur le terrain.

Charlène et quelques amis norvégiens dans le hall du dortoir GRACA MACHEL de l'Université de Cape Town

Jérôme et des amies de la Délégation thaïlandaise. En arrière plan, les fameuses Table Mountains de CAPE TOWN

A l'extérieur, dans le campus du UCT, avec une partie de la Délégation camerounaise.

Une vue de CAPE Town à partir du Jameson Hall de l'Université du Cape

Pour en savoir plus

www.globe.gov/gle2008

mercredi 7 mai 2008

LE BUREAU EXECUTIF DE TEO CAMEROON

Le bureau exécutif de TEO-CAMEROON est donc finalement connu:
  • PRESIDENT: JEROME MEDJO
  • SECRETAIRE GENERAL: GILBERT ZOA ATANGANA
  • TRESORIER: NIKITA ALEXIS NDOH MBAZOA
Un visage connu, celui du Trésorier dont l'action auprès du Président est pertinente depuis le début de cette belle aventure et un moins connu, celui du Secrétaire Général, mais dont l'arrivée opportune au sein de cette dynamique équipe de TEO-CAMEROON est saluée à s ajuste valeur
M. Alexis Nikita Ndoh Mbazoa, Trésorier.

Gilbert Zoa Atangana, Secrétaire Général

dimanche 20 avril 2008

LE PROJET DE REBOISEMENT EN MILIEU SCOLAIRE DEVIENT OFFICIEL

Le 17 Avril dernier, le Délégué Provincial du Ministère des Forêts et de la Faune pour le SUD, représentant le Ministre, empêché, a présidé au Lancement officiel du Projet de Reboisement en Milieu Scolaire (PRMS), co-initié par TEO-CAMEROON et GASD.

La Cérémonie à laquelle prenaient part trois autres établissements du bassin pédagogique de l'arrondissement de Meyomessala, en dehors du Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a (Le Lycée Technique de Mvomeka'a, l'Ecole Publique de Mvomeka'a, l'Ecole Publique de Bidjong) était riche en son et en couleurs.

Monsieur le Sous préfet de Meyomessala en personne était là pour l'onction administrative locale de la cérémonie.

L'ANAFOR, l'Agence Nationale d'Appui pour le Développement Forestier a offert du Petit matériel (Pelles, pioches et plantoirs) à GASD qui l'a ensuite rétrocédé aux Ecoles présentes à la Cérémonie.

Le lancement du projet s'est ainsi poursuivi par la mise en terre effective de 117 plants, offerts par GASD au Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a et à l'Ecole Publique de Mvomeka'a.

Il faut dire que cette cérémonie était aussi l'occasion pour TEO CAMEROON de sortir des fonds baptismaux par la reconnaissance du parcours déjà effectué et l'assurance d'une meilleure visibilité sur la scène "environnementale" nationale. En effet, une présentation non exhaustive de cette Structure a été faite par son PRESIDENT et l'écho a été très satisfaisant auprès de Monsieur le Délégué provincial.

Quelques photos de la cérémonie au Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a et à l'Ecole Publique de Mvomeka'a.



TEO CAMEROON prend son envol et s'officialise
Photo de famille à l'Ecole publique de Mvomeka'a
Photo de famille au Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a
Couverture médiatique de l'évènement par la CRTV, première chaîne de Télévision camerounaise
De gauche à droite: M. le sous préfet de Meyomessala, M. le Délégué Provincial du MINFOF, représentant le Ministre des Forêts et de la Faune, M. le Proviseur du Lycée Classique et Moderne d Mvomeka'a, M. Le Directeur de l'Ecole publique de Bidjong.


Une attitude du PRESIDENT de TEO CAMEROON au cours des cérémonies.


Monsieur BEKOLO BEKOLO, Délégué provincial du Ministère des Forêts et de la Faune pour le SUD en "action".

Madame le deuxième Adjoint au Maire de la Commune de Meyomessala

Monsieur le Sous préfet de Meyomessala qu'assiste le Président de TEO Cameroon.

lundi 7 avril 2008

Le texte de Charlène ADA

Bonjour à tous,

Je suis CHARLENE, élève en Classe de Première A4 Espagnol au Lycée Classique et Moderne de Mvomeka’a.

Le Programme GLOBE, qui est en fait le Programme Mondiale d’Apprentissage et d’Observations au Profit de l’Environnement, est un CLUB que je fréquente dans mon Lycée depuis quelques mois, bref, depuis Septembre 2007.

En effet, je me suis intéressé à GLOBE par rapport aux études que réalisaient déjà le Coordonnateur et mes Camarades. Des études faites sur divers domaines en rapport avec l’observation et la Protection de l’Environnement. Nous travaillons principalement, comme je l’apprendrai plus tard, sur l’Atmosphère et l’Hydrologie au Lycée de Mvomeka’a. Et on utilise du matériel scientifique qui rend les études et les observations très pratiques. En fait, j’ai été attiré dès que nos Professeurs de Géographie et de SVT nous ont communiqué le Programme officiel des leçons au début de l’année. Il y avait plusieurs chapitres qui coïncidaient avec ce que mon Camarade, Président du CLUB me disait déjà sur le Programme GLOBE.

Je dois donc dire que j’ai intégré ce CLUB grâce à ces enseignements pratiques qui sont susceptibles d’améliorer mes connaissances dans ces matières et aussi parce que le Programme GLOBE luttent pour la Préservation de l’Environnement, ce qui est une cause juste à mon avis en selon l’actualité qui est maintenant partout pour la Protection, l’embellissement de la Nature.

Depuis que j’ai donc intégré ce CLUB, je me sens plus optimiste et inspirée. On m’a appris ici à donner mon avis en public, à bien m’exprimer pour soutenir mes idées à travers des Conférences et des tables rondes et même dans les réunions avec les élèves et le Coordonnateur ainsi qu’avec d’autres personnes en dehors du Lycée.

J’ai déjà pris conscience des particularités de notre milieu de vie à travers des observations simples : Les types de nuages, le temps qu’il fait chaque jour change d’heures en heures. On nous a appris à analyser la qualité de l’eau de pluie ou des puits et des robinets. Je sais maintenant à travers une étude qui a été réalisé avant moi que la Création des routes bitumées peut induire des nuisances aux populations à travers le rétrécissement des lits de certains cours d’eau ; cela va entraîner la prolifération des moustiques à proximité des habitations à cause de la stagnation des eaux. Ce phénomène créé aussi le dépérissement des plantes qui sont dorénavant immergées mais aussi le développement des raphias qui eux se développent plus ou moins bien dans les zones marécageuses.

Le 19 Octobre 2007, nous avons d’ailleurs eu l’honneur de recevoir Mme Margaret BESONG, Coordonnatrice sous-régionale de GLOBE en Afrique subsaharienne à l’initiative de notre Coordonnateur qui a organisé avec elle une Journée Portes ouvertes du Programme GLOBE. Cette occasion nous a permis de nous exprimer devant un grand nombre de personnes sur un des Projets évoqués plus haut et vraiment, j’ai aimé parce que ce genre d’expériences donnent plus de confiance en soit et donnent envie de prendre nos études au sérieux. Cela entraîne aussi le respect des autres camarades qui admirent notre maîtrise des matériels GLOBE qui ont été ainsi présentés au Public : abris météorologiques (Thermomètres des maxima et minima, Thermomètre d’étalonnage, Chartes des nuages, Papier PH, Pluviomètres, Boussoles, Thermomètres digitaux) ; Matériel sol comme tamis, petites pelles, des instruments de prélèvement d’échantillons de sol ; Des kit Hydrologie avec des tubes de turbidité ou de transparence, des produits pour oxygène dissous et alcalinité ; C’était tellement intéressant que nous avons retenu l’attention de tout le Lycée et fait l’adhésion d’une Ecole Publique qui a aussi obtenu un abris météorologique de la part de Madame la Coordonnatrice. Et c’est à nous de former ces jeunes élèves aux relevés météorologiques.

A l’occasion de cette Journée Portes Ouvertes, nous avons aussi planté des arbres (des essences forestières comme le Maobi ou le Bibolo, des arbres fruitiers comme les pruniers et les avocatiers, des arbres de décoration comme les menthes odorantes et les palmiers de décors. Depuis, nous ne cessons d’entretenir ces plantes en les arrosant chaque jour maintenant que les pluies ont cessé et plusieurs élèves nous admirent parce que le Lycée sera certainement très verdoyant quand ces plantes vont atteindre une certaine envergure.

En somme, je pourrai dire que je conseille à tous les élèves du Monde entier de faire parti du Programme GLOBE. L’observation, l’analyse et l’interprétation de la nature avec certains paramètres comme ceux qui font parti des protocoles GLOBE sont des divertissements scientifiques et vraiment ces exercices nous préparent à nos examens officiels en fin d’année scolaire. Nous faisons aussi œuvre utile en plantant des arbres qui créent un environnement sain dans notre Campus.

Alors, préservons notre Environnement en intégrant le Programme GLOBE !


Hello to you all,

I am Charlène, a student of Lower Sixth Arts and Spanish series in the Classical and Modern High School of Mvomeka’a.

The GLOBE Program which stands for a world wide Program of Learning and Observations to Benefit the Environment is the only one I have been attending in my school since 2007.

My interest was aroused from the activities often performed by our Coordinator and some of my schoolmates. The studies were related to the observation and the protection of the Environment. Our work was mainly based on the Atmosphere and the Hydrology of our school neighbourhood. Let me confess that scientific material that we use make the studies and the observations really practical. My Geography and Science teachers contributed to motivate me more when I realised that some of their lessons have something to do with the GLOBE Program. As a matter of fact, these practical activities not only consolidated my knowledge in the related topics (Geography, Science) but also satisfied my requirements given that I found myself involved in the fight for the preservation of our environment, humanitarian issue.

My adhesion in this Club permitted me to express myself in public, to defend my view points in round tables or conferences even out of my school. It also made me be very simple observations such as the types of clouds, the way the weather changes hours after hours we taught how to analyse the quality of rain well or tap water. I am now aware of the nuisances that the reduction of river bed can cause to the neighbourhood population when roads are built: mosquitoes laying eggs in stagnant water. This phenomenon makes submerged plants perish and rather permits the development of raffia palms.

On October 19, 2007, we were honoured to welcome Mrs Margaret BESONG, the Sub-regional GLOBE Coordinator in sub saharian Africa, on the behalf of whom an Open Day was held. I prided myself of speaking in front of so many people what impressed many of my schoolmates and teachers. I found that experience really challenging and decided to be more serious in my studies. It was an occasion for us to show our skill in using GLOBE materials: meteorological shelter (maximum and minimum thermometer, clouds charts, PH paper, rain gauge, compass … Ground materials, Hydrology kits with turbidity tubes, products for alkalinity and dissolved oxygen.

It was so interesting that the whole school looked at us with admiration. This even gave rise to the admission of a Primary school that received a meteorological shelter from Mrs the Coordinator. The challenge is ours to train them. We also planted different varieties of trees that we water every day to render our school a green Island in the coming months.

To sum up, I advise students all over the world to integrate the GLOBE PROGRAM. The observation, analysis and interpretation of nature phenomenon are not only entertaining but contribute important tools for our exams. Planting trees also provide a joyful atmosphere in school campuses.

Let’s protect our environment by integrating the GLOBE PROGRAM!

Charlène ADA, GLOBE Student Speaker au GLE2008

Le Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a vient d'être honoré de la victoire de Mlle CHARLENE RYANA ADA ABOSSOLO au Concours de Rédaction GLOBE, dans le cadre de la Compétition 2008.

En effet, Mlle Charlène ADA , élève en classe de Première A4 Espagnol, a présenté un exposé sur son expérience comme ELEVE GLOBE du Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a. Le 04 avril dernier elle a été invitée, en compagnie de son Coordonnateur à Yaoundé au Centre Sous régional du GLOBE PROGRAM et Madame Margaret BESONG, Cordonnatrice Sous régionale, lui a annoncé sa sélection comme GLOBE STUDENT Keynote Speaker, aucours du Globe Learning Expedition qui se tient à Cape Town en Afrique du Sud en Juin prochain.

Mlle Charlène a d'ailleurs été séance tenante invitée à présenter son exposé le soir même dans un Cérémonie organisée par l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique dénommée First Friday - Environment Day.

Bonne nouvelle pour le Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a, pour le GLOBE PROGRAM CAMEROON et BRAVO A CHARLENE.

lundi 31 mars 2008

Une des pépinières de TEO-CAMEROON

Construites avec le Concours de Global Action For Sustainable Developement

Une des pépinières de TEO-CAMEROON

Construites avec le Concours de Global Action For Sustainable Developement (GASD), TEO - CAMEROON dispose dans la région de Mvomeka'a d'un certain nombre de pépinères pour soutenir le Projet de Reboisement en milieu scolaire.

En plus du Lycée Classique te Moderne deMvomeka'a, deux autres établiseements scolaires oont reçu des plants dont la croissance se poursit sereinement avec en ce moment le retour des pluie. Il faut dire que Jérôme MEDJO est le Responsable de la Recherche au sein du GASD.

Quelques images de la pépinière de BIBA à côté de Mvomeka'a, Arrondissement de Meyomessala, Département du Dja et Lobo, Provonce du Sud, CAMEROUN.



STATUTS DE TEO - CAMEROON

ARTICLE PREMIER - DENOMINATION
La dénomination de l’association est :
THE EARTH ORGANIZATION - CAMEROON

ARTICLE 2 - OBJET
THE EARTH ORGANIZATION - CAMEROON a pour objet :
1) de lutter contre toute forme de pollution

2) de développer les puits de carbone en oeuvrant pour le reboisement en zone urbaine et rurale

3) d’apporter son concours à la préservation et à la mise en valeur de l’environnement en sensibilisant la population pour l’amener à respecter la nature et toutes les formes de vie, en particulier les animaux.

4) de promouvoir le développement durable et le recyclage
Les moyens d’action de l’association pour la réalisation de son objet sont :
1) Organisations de conférences, de réunions, de colloques, de manifestations artistiques ou culturelles (expositions, concerts, parades, etc.)
2) Alliance avec toute association, mouvement ou structure ayant des buts similaires
3) Edition de publications
4) Vente de publications ou de produits qui promeuvent les buts de l’association
5) Organisation de missions d’enquêtes, élaboration de rapports, mémoires, bulletins, journaux, enregistrements magnétiques et audiovisuels et tout support de l’information en fonction de l’avancement des techniques, et leur publication et diffusion
6) l’assistance, l’aide, l’attribution de secours, d’allocations et de toute autre forme d’assistance aux victimes de la pollution ainsi qu’aux animaux victimes de maltraitance humaine et plus généralement tout moyen nécessaire et/ou utile à la réalisation de son objet.

ARTICLE 3 - DUREE
La durée de l’association est illimitée.

ARTICLE 4 - SIEGE SOCIAL
Le siège social est fixé pour le moment à l’adresse suivante : LCM Mvomeka’a, BP 0026 Meyomessala – Province du Sud, république du Cameroun. Il pourra être transféré en tout autre endroit de la même région par simple décision du Conseil d’Administration. La ratification par l’Assemblée Générale sera nécessaire.

ARTICLE 5 - COMPOSITION
L’association se compose de :
- membres fondateurs ;
- membres d’honneur ;
- membres bienfaiteurs ;
- membres actifs ou adhérents.

ARTICLE 6 - ADMISSION
Pour faire partie de l’association, il faut être agréé par le bureau et s’engager à partager les buts décrits dans l’article 2.

ARTICLE 7 - LES MEMBRES
Sont membres d’honneur ceux qui ont rendu des services signalés à l’association, ils sont dispensés de cotisations ; sont membres bienfaiteurs, les personnes qui versent une cotisation annuelle d’un montant fixé chaque année par l’assemblée générale ; sont membres actifs ou adhérents ceux qui ont pris l’engagement de verser annuellement une cotisation d’un montant fixé chaque année par l’assemblée générale.

ARTICLE 8 - RADIATIONS
La qualité de membre se perd par :
a) la démission ;
b) le décès ;
c) la radiation prononcée par le Conseil d’administration pour non-paiement de la cotisation ou pour motif grave laissé à l’appréciation du Conseil d’Administration, l’intéressé ayant été invité par lettre recommandé à fournir des explications écrites, ou si le membre est en désaccord avec les buts de l’association.


ARTICLE 9 - RESSOURCES
Les ressources de l’association comprennent :
1. - Le montant des droits d’entrée et des cotisations fixé par le Conseil d’Administration.
2. - Les subventions et aides des collectivités territoriales, de l’Etat et d’organismes à but non lucratif qui lui seraient accordées et plus généralement, toutes ressources autorisées par la loi.
3 – Les sommes perçues en contrepartie des prestations fournies par l’association.


ARTICLE 10 - CONSEIL D’ADMINISTRATION
L’association est dirigée par un conseil de membres, élus pour trois années par l’Assemblée Générale. Les membres sont rééligibles.
Le Conseil d’Administration choisit parmi ses membres, au scrutin secret, un bureau composé de
1. - Un président
2. - Un secrétaire et, s’il y a lieu, un secrétaire adjoint
3. - Un trésorier, et, si besoin est, un trésorier adjoint
Lorsque le conseil d’administration ne comporte que deux membres, l’administrateur qui n’exerce pas la fonction de Président, cumule les fonctions de Secrétaire et de Trésorier.

La première Assemblée Générale, qui se réunira au plus tard, un an après la publication de la déclaration légale, élira conformément aux statuts le Conseil d’Administration.
En cas de vacances, le conseil pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres. Il est procédé à leur remplacement définitif par la plus prochaine Assemblée Générale. Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à l’époque où devrait normalement expirer le mandat des membres remplacés.
Le Président est chargé d'assurer le bon fonctionnement de l'association.

Le Président a tous pouvoirs pour agir en justice au nom de l'association et pour la poursuite de ses objectifs. Il représente celle-ci à l'occasion des actions en justice, et dans tous les actes de la vie civile.

Il peut déléguer à un autre membre du conseil d'administration le droit d'agir en justice et de représenter l'association à cette occasion, ainsi que dans tous les actes de la vie civile.

ARTICLE 11 - REUNION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
Le Conseil d’Administration se réunit aussi souvent que les intérêts de l’association l’exigent, sur convocation du président ou sur la demande du quart de ses membres.
Le Conseil d’administration ne délibère valablement que si deux de ses membres sont présents ou représentés.
Les décisions sont prises à la majorité des voix. En cas de partage des voix, la décision du président est prépondérante.
Chaque membre dispose d’une voix.
Tout membre du comité qui, sans excuse valable, n’aura pas assisté à trois réunions consécutives pourra être considéré comme démissionnaire.
Nul ne peut faire partie du Conseil s’il n’est pas majeur.

ARTICLE 12 - ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE
L’Assemblée Générale Ordinaire comprend tous les membres de l’association depuis plus de six mois, à jour de leur cotisation s’il en est demandé une, à la date limite de ladite assemblée, à quelque titre qu’ils y soient affiliés. L’Assemblée Générale Ordinaire se réunit une fois par an.
Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’Association sont convoqués par les soins du secré­taire. L’ordre du jour est indiqué sur les convocations.
Le président, assisté des membres du comité, préside l’assemblée et expose la situation morale de l’Association.
Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l’approbation de l’assemblée.
Il est procédé, après épuisement de l’ordre du jour, au remplacement ou renouvellement des membres sortants du conseil d’administration lorsque leur mandat est échu ou lorsqu’il y a vacance. Les votes se font à bulletin scrutin secret à la majorité simple des membres présents. Cependant l’assemblée générale décide à la majorité des deux tiers des membres présents ou représentés de toute modification apportée aux statuts de l’association ou de la dissolution de l’association.
Ne devront être traitées, lors de l’Assemblée Générale, que les questions soumises à l’ordre du jour par le conseil d’administration.
Toutes les délibérations de l’Assemblée Générale annuelle sont prises à main levée à la majorité absolue des membres présents. Le scrutin secret peut être demandé soit par le Conseil d’Administration, soit par le quart des membres présents.

ARTICLE 13 - ASSEMBLEES EXTRAORDINAIRES
L’Assemblée Générale a un caractère extraordinaire lorsqu’elle statue sur toutes modifications aux statuts. Elle peut décider la dissolution et l’attribution des biens de l’association, la fusion avec toute association de même objet.
Une telle assemblée devra être composée du quart au moins des membres actifs. Il devra être statué à la majorité des trois quarts des voix des membres présents
Les membres empêchés pourront se faire représenter par un autre membre de l’association, au moyen d’un pouvoir écrit.
Une feuille de présence sera émargée et certifiée par les membres du bureau.
Si le quorum n’est pas atteint lors de la réunion de l’Assemblée, sur première convocation, l’assemblée sera convoquée à nouveau tant par avis individuel que par une insertion dans un journal d’annonces légales, à quinze jours d’intervalle, et, lors de cette nouvelle réunion, elle pourra valablement délibérer quel que soit le nombre des membres présents

ARTICLE 14 - REGLEMENT INTERIEUR
Un règlement intérieur peut être établi par le Conseil d’Administration, qui le fait alors approuver par l’Assemblée Générale.
Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l’administration interne de l’association.

ARTICLE 15 - DISSOLUTION
En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents à l’Assemblée Générale, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celles-ci pour liquider le passif, et l’actif. Le boni de la liquidation sera dévolu à une association désignée par l’assemblée générale extraordinaire.

ARTICLE 16 - FORMALITES
Le président, au nom du Conseil d’administration, est chargé de remplir toutes les formalités de déclaration et de publication prescrites par la législation en vigueur. Tous pouvoirs sont donnés au porteur des présentes à l’ef­fet d’effectuer ces formalités.


Avec le soutien de Noelle Saugout

samedi 29 mars 2008

C'est grâce à toi NOELLE (Hommage à Madame la Présidente de TEO FRANCE)

J'ai rencontré Noelle sur Internet, sur SKYPE plus précisément, il y a déjà plusieurs mois et nous avons tout de suite "écologiquement" lié un amitié "verte" car notre passion commune pour les questions environnementales était évidemment le catalyseur d'une relation appelée à durer.



Et la relation va effectivement prendre de l'ampleur lorsque sans hésitation aucune, la confiance n'étant pourtant pas la chose la mieux présente sur la TOILE, Noelle va entreprendre résolument de m'éduquer sur le plan de la protection de la nature et de garantir mon insertion à TEO INTERNATIONAL.

C'est ainsi qu'elle va tour à tour me diriger à ses collaborateurs en France et en Afrique du Sud:

Mona El Shiwi en France
http://bp2.blogger.com/_K_MYlrDeSWA/Rgt5tG_1gOI/AAAAAAAAACE/GS6Q3ofrPQI/s1600-h/Mona.JPG

Marga Maria Marszalek en Afrique du Sud

Yvette Taylor en Afrique du Sud http://www.facebook.com/photo.php?pid=232673&id=636179801

Avec elle, ces personnalités de The Earth Organization vont m'aider dans l'accomplissement de ce qui deviendra très vite, mieux qu'un simple hobbies, une véritablement passion, somme toute positive et constructive. Objectif: ETABLIR AU CAMEROUN, UN GROUPE DE The Earth Organization.

Madame Noelle SAUGOUT, au moment où cette mission que nous nous sommes tous assignée prend corps et se matérialise, pour le moment, à travers ce BLOG, je voudrais t'adresser ma considération et mes remerciements sans limites.

TEO CAMEROON voudrait d'ailleurs te compter légitimement comme MARRAINE officielle avec la bénédiction, et c'est une requête, de Monsieur LAWRENCE ANTHONY, le Fondateur.

http://bp3.blogger.com/_K_MYlrDeSWA/R8reYyvgSkI/AAAAAAAAALI/cqXExpzB1wI/s1600-h/LA5.JPG

vendredi 28 mars 2008

Le Camp de Reboisement International repoussé d'une semaine

Le Ministère des Forêts et de la Faune qui parraine cet évènement a annoncé hier à travers un communiqué du Ministre que le CRI était repoussé d'une semaine. En effet, l'ANAFOR (l'Agence Nationale d'Appui au Développement Forestier) et le MINFOF voudraient être représentés au plus haut niveau lors de cet évènement. Ce n'est qu'ainsi que toutes les autres administrations sollicitées pourraient honorer le rendez-vous.

Plusieurs pays à travers leurs représentations locales et des ONG internationales ont confirmé leur participation. On peut dors et déjà citer:

  • Le Peace Corps (USA);
  • Le Lycée Dominique SAVIO (France, Grande Bretagne, Canada et Japon);
  • Au niveau du Cameroun particulièrement, en plus des élèves GLOBE (Globe students) du Lycée hôte, le Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a, d'autres établissements GLOBE seront représentés à cet évènement: Le Lycée Bilingue de NDOP (Nord-Ouest), le Lycée Technique et Industriel de Bafoussam (Ouest), le Lycée Général Leclerc et le Lycée Bilingue d'Application (Centre).

lundi 24 mars 2008

EN PERSPECTIVE

  • Plan d'action de TEO CAMEROON
  • Hommage à Noelle Saugout, Présidente de TEO FRANCE

dimanche 23 mars 2008

PROGRAMME DE REBOISEMENT EN MILIEU SCOLAIRE

Démarrage d'un programme ambitieux de reboisement en milieu scolaire, dans le bassin pédagogique de Meyomessala le 19 octobre 2007, à l'occasion des journées portes ouvertes du GLOBE PROGRAM au Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a.

Y prenaient part:


  • La coordonnatrice sous régionale du Programme Globe pour l'Afrique au Sud du sahara, Madame Margaret BESONG


















  • Le Coordonnateur du Global Action For Sustainable Developement (GASD)
  • Le Représentant Sylvicole de l'ANAFOR pour le Dja et Lobo et la Mvila
  • Le Directeur Général de la Ferme Moderne du Sud, Président du Conseil d'Etablissement du Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a
  • La représentante de Madame la Directrice de l'Ecole Maternelle de la CNPS de Mvomeka'a
  • Le Directeur de l'Ecole Publique de Bidjong qui recevra un abri météorologique des mains de Madame la Coordonnatrice sous régionale de GLOBE, pour l'inscription de son Ecole au Programme GLOBE, à travers l'Unité de Coordination GLOBE de MEYOMESSALA qu'abrite le Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a et que dirige Jérôme MEDJO.



Ce programme est appelé à se poursuivre dans tous les autres établissements scolaires de l'Arrondissement de Meyomessala.

Quelques images du reste de la cérémonie :







Présentation de l'abri météorologique du Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a par les élèves Globe.


Avant l'arrivée des Délégations officielles.

Présentation des corps constitués à Madame la Coordonnatrice sous régionale du GLOBE PROGRAM


Mise en terre des plants



Exposé d'une élève GLOBE à l'abri météorologique

Transport des plants par des élèves de l'Ecole Publique de Bidjong.


Présentation du Matériel GLOBE par un Etudiant Globe (GLOBE alumni), ancien élève du Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a, Monsieur MESSOGO Louis Arnaud, Invité spécial de cette cérémonie.




De gauche à droite: Jérôme MEDJO, Margaret BESONG, le Représentant du Président du Conseil d'Etablissement du LCM Mvomeka'a à la fin des cérémonies.

CAMP INTERNATIONAL DE REBOISEMENT

Du 06 au 12 avril 2008, au Lycée Classique et Moderne de Mvomeka'a

En Collaboration avec le GASD.

Le programme détaillé dans les prochains jours.